Ustensiles

La bassine à confitures idéale


Dès que les premiers fruits sont prêts à être récoltés, l’épineuse question des confitures est de nouveau à l’ordre du jour ! Comment conserver tous les arômes du fruit et les concentrer sans utiliser trop de sucre.

Sans divulguer des secrets de sorcière, voici les trois raisons essentielles qui expliquent pourquoi, préparées dans une bassine en cuivre, vos confitures deviennent incomparables :

Répartition de la chaleur.
Pour la cuisson des différents sucres, les températures doivent rester basses. Il n’est pas question de gâter l’arôme des fruits en donnant un goût de compote et il faut donc éviter de caraméliser le fructose qui se transforme dès 110°C. ! Le cuivre transmet particulièrement bien la chaleur. C’est même un champion de la conductivité. Il absorbe très vite la chaleur du feu et la répartit uniformément. Vous évitez les points chauds et votre température de cuisson est homogène.


L’action du cuivre sur les molécules de pectine.
A la cuisson, les fruits libèrent les molécules de pectine naturellement présentes dans la paroi des cellules. Là encore, le cuivre a un atout appréciable : il favorise la liaison de ces longues molécules. Une fois liées entre elles, les molécules de pectine forment un réseau, comme une sorte de filet en trois dimensions qui envahit tout le pot et “piège” l’eau et les arômes. Avec peu de citron les confitures prennent encore mieux : vous cuisez moins et vous avez toutes les saveurs et les parfums du fruit.

La forme évasée pour favoriser l’évaporation.
En perdant de l’eau, le taux de sucre présent dans la confiture augmente. Si vous voulez éviter d’ajouter trop de sucre et si vous voulez concentrer les saveurs, il faut évaporer l’eau contenue dans les cellules du fruit.

163,91 euros – Bassine à confiture martelée poignées bronze diam. 40cm
Capacité: 14 Litre(s)

Laissez macérer vos fruits au sucre pour bien sortir l’eau des cellules.
Utilisez une bassine large pour avoir une grande surface d’évaporation à la cuisson.
Cette capacité d’évaporation rapide vous permet d’envisager des cuissons plus courtes et peu sucrées qui altèrent moins le goût du fruit. Moins d’eau, c’est moins de sucre ajoutés et plus d’arômes.


Avec l’évaporation de l’eau et la concentration de sucre qui augmente, la température d’ébullition dépasse les 100°C. Plus la concentration en sucre est importante et plus votre confiture bout à des températures élevées. Attention à ne pas dépasser 110°C pour ne pas caraméliser le fructose. Utilisez un thermomètre !


Bonnes confitures !


Que pensez-vous de cet article ? Partagez si vous aimez.



















Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il). Merci à vous.


Votre aide est importante pour continuer...



Les HATHOR - Venez cuisiner avec nous. © Elishean/2009-2020


Achetez sur Amazon via ce site


Donec felis adipiscing lectus risus ut mattis leo. venenatis, ut quis,
%d blogueurs aiment cette page :