Cuisine du monde

Boudin antillais


Le boudin antillais se mange grillé, poêlé ou simplement réchauffé dans de l’eau très chaude, sans ébullition, et aromatisée à la ciboulette. Il se consomme souvent à l’apéritif avec du punch.

Ingrédients:
1 l de sang de porc
5 kg de pain
20 oignons
15 branches de persil
5 branches de thym
2 c. à café rase de bois d’Inde en poudre
4 cl d’huile
2 limes ou gros citrons
lait, eau
4 feuilles de bois d’Inde
sel, poivre
1 piment
1 paquet de boyaux
ficelle

Préparation:
Mettez de côté pour le bouillon : 5 oignons-pays, 5 branches de persil, le piment et les feuilles de bois d’Inde.
Faites tremper le pain coupé en morceaux dans le lait.
Lavez les boyaux dans de l’eau citronnée, retournez-les, rincez-les et mettez-les à égoutter. Vérifiez qu’ils ne soient pas percés, en insufflant de l’air.
Hâchez finement les épices après les avoir lavées.


Versez l’huile dans un large récipient, faites chauffer.
Versez-y les épices et faites-les revenir à feu doux, 10 à 15 minutes.

Pressez le pain afin de bien faire sortir tout le lait.
Emiettez-le ou passez-le à la moulinette au-dessus du récipient contenant le sang.
Mélangez avec les mains, ajoutez le sel, puis versez au fur et à mesure l’huile et les épices. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Ensachez les boyaux à l’aide d’un entonnoir : versez la farce dans l’entonnoir introduit au bout du boyau et, à l’aide d’un bâtonnet, faites couler la farce (évitez de trop remplir, sinon les boyaux risquent d’éclater à la cuisson).
Attachez les extrémités à l’aide de bouts de ficelle.


Pendant que vous remplissez les boyaux, faites bouillir 5 l d’eau salée dans une grande marmite avec l’oignon-pays, le persil, les feuilles de bois d’Inde, le piment légèrement ciselé.
Baissez le feu, puis plongez successivement les boudins dans l’eau frémissante et laissez cuire à petit feu 30 minutes environ.
En piquant le boyau à l’aide d’une épingle, vérifiez la cuisson : s’il en sort du sang, le boudin n’est pas cuit, si c’est de l’huile, le boudin est prêt.

Note:
Le bois d’inde est comme du laurier mais a une odeur différente, on l’utilise beaucoup pour la cuisine antillaise.



Que pensez-vous de cet article ? Partagez si vous aimez.


























Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il). Merci à vous.


Votre aide est importante pour continuer...



Les HATHOR - Venez cuisiner avec nous. © Elishean/2009-2020


Achetez sur Amazon via ce site


ante. pulvinar tempus commodo nec venenatis non ipsum
%d blogueurs aiment cette page :